Comment vendre un bien immobilier à Toulouse sans passer par une agence ?

Comment vendre un bien immobilier à Toulouse sans passer par une agence ?

Comment vendre un bien immobilier à Toulouse sans passer par une agence ?

Nombreux sont les propriétaires qui choisissent de vendre leur bien sans passer par une agence immobilière. Si cela prend du temps, il faut surtout être méthodique et patient afin d’y parvenir. Quelles sont alors les démarches à effectuer ? Comment s’assurer de bien s’y prendre afin que la vente se fasse sans risque ?

Quelle est la valeur de votre bien ?

Réalisez une estimation de votre bien gratuite en quelques clics grâce à notre simulateur équipé d’une intelligence artificielle.

Contacter un notaire 

Vous devez commencer par contacter un notaire pour toute transaction immobilière. Il s’assure que la vente se fasse en toute sécurité juridique et atteste par la suite de l’authenticité des documents.

Les diagnostics techniques nécessaires

Le Dossier de Diagnostic Technique (DDT) est une obligation légale lors de la vente d’un bien. L’acheteur est ainsi au courant de toutes les caractéristiques techniques du logement. Réalisé par des professionnels certifiés, il intègre plusieurs éléments :

  • le diagnostic amiante
  • le diagnostic de performance énergétique (DPE)
  • le diagnostic plomb (CREP)
  • le métrage Loi Carrez
  • le diagnostic termites
  • l’état des risques et pollution (ERP)
  • l’état des servitudes « risques » et d’information sur les sols (ESRIS)
  • les diagnostics d’électricité et de gaz

S’il s’agit d’une copropriété, il faut ajouter aux documents nécessaires les derniers comptes-rendus de réunion et le règlement.

Fixer le prix du bien immobilier

Le prix doit correspondre à ceux du marché immobilier local afin de vous assurer des visites et une potentielle offre. Vous devez ainsi avoir une connaissance pointue du marché à Toulouse. Le notaire peut vous y aider grâce aux registres qui recensent les ventes dans la région.

Faites très attention en définissant le prix : un agent immobilier passe outre les critères subjectifs comme l’attachement au logement. Vous devrez arriver à faire de même. Une mauvaise estimation peut vous faire rater une vente ou limiter le nombre de visites. Il est très important que votre prix soit en adéquation avec ceux du marché immobilier.

La rédaction de l’annonce

Votre annonce doit être claire et fidèle au logement. N’essayez pas de dissimuler ses défauts, mais mettez largement en avant ses caractéristiques qui plairont aux acheteurs : une grande terrasse, des pièces spacieuses ? Cela doit apparaître immédiatement dans votre annonce. Accompagnez-la de plusieurs photos (idéalement 7 ou 8), d’intérieur comme d’extérieur, qui doivent donner envie d’en voir plus.

Quand l’annonce est prête partagez-la sur le Bon Coin, PAP ou Seloger.

Préparer les visites

Vous devez absolument préparer les visites : rangez votre maison, nettoyez-la et aérez. Si possible, organisez les visites un jour de beau temps. Tout ceci permet aux visiteurs de pouvoir se projeter plus facilement. Soyez présent, sans être envahissant.

Rédiger un compromis de vente

Un des visiteurs souhaite acquérir votre maison ? Le compromis de vente vous engage, vendeur, avec le futur acheteur jusqu’à la signature chez le notaire trois mois plus tard. Il comprend plusieurs éléments.

  • Les identités du vendeur et de l’acheteur
  • La description du bien (s’il est vendu loué ou vide, sa superficie, les diagnostics, etc)
  • Le montant à régler le jour de la signature de l’acte de vente
  • La date prévue pour la vente (date-butoir de levée d’option)
  • Les indemnité d’immobilisation
  • Les frais annexes : frais de notaire, droit de mutation
  • Le plan de financement
  • Les conditions suspensives
  • Les annexes, comprenant le dossier de diagnostics techniques et les documents relatifs à la copropriété le cas échéant ;
  • La signature des deux parties

N’oubliez pas que les acquéreurs bénéficient d’un droit de rétractation de 10 jours.

La signature de l’acte de vente chez le notaire

Cette signature représente le dernier rendez-vous chez le notaire. En échange du règlement, vous remettez les clés à l’acheteur. La vente est véritablement actée une fois l’acte signé par vous, l’acheteur et le notaire.

Retrouvez aussi notre article sur l’étude et le prix de l’immobilier à Toulouse en 2020.

Quelle est la valeur de votre bien ?

Réalisez une estimation de votre bien gratuite en quelques clics grâce à notre simulateur équipé d’une intelligence artificielle.